Comment construire une clôture en bois, étape par étape ?

Savoir comment construire une clôture peut faire économiser des centaines d’euros en coûts de main-d’œuvre. Bien que ce ne soit pas un projet difficile à réaliser, il est essentiel d’avoir un assistant pour aider à déplacer les panneaux et à installer les poteaux de clôture.

Le choix du système de clôture

Il y a des douzaines de systèmes de clôtures disponibles. La plupart des systèmes utilisent les mêmes théories générales pour construire une clôture, mais les matériaux et les méthodes de construction utilisés peuvent varier.

En général, un système de clôture qui utilise des panneaux de clôture est plus facile à installer. Ces systèmes de clôture sont habituellement faits de bois ou d’un matériau composite, bien qu’ils puissent utiliser des poteaux métalliques pour prévenir la pourriture.

Lors du choix d’une clôture, la fonction prévue doit être soigneusement prise en compte. La clôture est-elle destinée à servir de barrière à un chien ou à de jeunes enfants ? Est-elle destinée à assurer la protection de la vie privée ? Sert-elle d’empêcher les petits animaux d’entrer ? Les réponses à ces questions aideront à déterminer le type de clôture nécessaire.

Le budget de votre clôture et le temps que vous avez l’intention de consacrer à son entretien sont également des questions importantes à régler. Bien que les clôtures en bois puissent être moins coûteuses au départ, le coût d’entretien d’une clôture en bois s’accumule avec le temps.

La construction d’une clôture, étape par étape

Bien que la construction d’une clôture nécessite beaucoup de travail manuel, c’est une structure facile à construire. Si vous achetez un système de clôture, assurez-vous de lire les directives du fabricant avant de commencer.

L’installation des poteaux de clôture

L’installation correcte des poteaux de clôture a le plus grand impact sur l’apparence de la clôture finie. Prévoyez l’installation des poteaux de clôture 48 heures avant d’ajouter les sections de clôture. Sauf indication contraire du fabricant de votre clôture, les poteaux doivent être espacés de 2 à 2,5 m au centre. Un tiers de la longueur totale du poteau doit être enterré sous terre.

Pour créer facilement les trous cylindriques profonds requis, une excavatrice de trous de poteau est un outil utile. Il suffit de calculer la profondeur nécessaire du trou et d’utiliser la pelleteuse pour creuser chaque trou. Envisagez d’utiliser des piquets pour marquer l’emplacement prévu de chaque poteau avant de creuser.

La pose de poteaux dans le béton est un moyen facile de créer un poteau stable. Mélangez le béton selon les instructions du fabricant. Commencez ensuite par demander à un assistant de tenir le poteau en place pendant que vous pelletez le béton dans le trou. Lorsque le trou a été rempli de béton, utilisez une truelle pour accumuler du béton autour du poteau, en le faisant légèrement incliner vers le sol. Cette étape supplémentaire aidera à prévenir les dommages causés par l’eau.

L’installation de poteaux de clôture en béton permet souvent d’obtenir la structure la plus robuste. Cependant, le coût du béton ainsi que le travail supplémentaire que cela implique peuvent ne pas être rentables pour votre projet particulier. Dans ces cas, l’utilisation de terre comme matériau de remplissage peut être justifiée.

Après avoir creusé le trou, ajoutez une pelle pleine de gravier. Le gravier aidera à résoudre tout problème de drainage qui pourrait survenir. Mettez le poteau en place, en demandant à un assistant de le tenir. Ajoutez de la terre autour du poteau, en vous arrêtant pour tasser la terre tous les quelques cm avec la pelle. Mettez la terre bien autour du poteau une fois que le haut du trou a été atteint, en ayant la pente de la terre légèrement à l’écart du poteau. Couvrez bien l’espace autour du poteau.

L’installation des panneaux de clôture

Les panneaux permettent au propriétaire d’installer une clôture rapidement. Les panneaux de clôture en bois sont fixés aux poteaux métalliques à l’aide d’une agrafe en forme de U.

Pour l’installation,  demandez à un assistant de tenir le panneau en place. Ensuite, placez l’agrafe de clôture en forme de U sur le poteau métallique et sur l’une des pièces de support verticales du panneau. Vissez à l’aide de vis galvanisées ou clouez à l’aide de clous galvanisés. Répétez la procédure en ajoutant la quantité de clips de clôture spécifiée par le fabricant à chaque panneau.

Pour les systèmes de clôture avec poteaux en bois, un clip de clôture est souvent fixé au poteau lui-même. Ensuite, le panneau est glissé en place entre les deux poteaux. Bien que cette méthode produise une clôture d’apparence plus traditionnelle, elle nécessite plus de mesures et d’habileté pour sa construction. Dans certains cas, le fabricant peut recommander d’installer les poteaux individuellement au fur et à mesure que les panneaux sont installés. Cette méthode alternative de construction d’une clôture permettra à l’installateur d’effectuer les ajustements nécessaires.

Les touches de finition

Bien que les options de clôtures en composite nécessitent peu d’entretien, si vous installez une clôture en bois, vous devriez prévoir peindre, teindre ou au moins sceller le bois. Cela aidera à prévenir la pourriture et peut doubler la durée de vie utile de la clôture. Assurez-vous d’utiliser une peinture d’extérieur ou un scellant conçu pour les clôtures.

Les clôtures qui sont teintées doivent également être scellées pour protéger le bois. Un bon conseil de bricolage est de prévoir de refermer tous les trois à cinq ans le bois utilisé pour les applications extérieures.

Laisser un commentaire