Potager d’hiver – Comment le préparer et pour quelles plantes?

Ail, échalote, oignon

Vous pouvez continuer à les planter: installer les bulbilles tous les 15 centimètres en rangs espacés de 20 centimètres (sans tasser le sol) s’il ne fait pas trop froid. Sinon, vous pourrez attendre jusqu’à la mi-février. N’enterrez pas trop vos bulbilles, mais plantez-les plutôt à fleur de terre, surtout pour 1 ‘échalote qui craint l’humidité. Pour l’ail, choisissez de planter les gousses extérieures de la tête pour avoir une meilleure production.

NB N’installez jamais ces bulbes sur une parcelle qui en a déjà accueilli lors des trois années précédentes ou dans un sol venant de recevoir récemment une fumure organique.

Astuce : Plantées à fleur de terre, les bulbilles d’oignons ne risqueront pas de pourrir et se développeront mieux.

Engrais

Il est trop tard pour fumer des plates-bandes qui recevront des légumes-racines (carottes, radis, etc.), mais on peut les amender avec un terreau bien décomposé.

Fraisiers

Paillez-les avant la reprise de la végétation : ainsi, ils ne seront pas gênés par les mauvaises herbes et les fraises ne seront pas salies par la terre. Avant le paillage, griffez la terre et incorporez un engrais.

Fumures

Brassez vos composts et recouvrez-les de paille. Ils vous serviront au début du printemps, mais vous pouvez commencer à les épandre dès maintenant dans les différentes parties du jardin où vous en aurez besoin.

Astuce : Pour empêcher la formation de glace à la surface d’un bassin, il suffit d’y laisser flotter un objet (ballon, bouée, petit bateau, etc.).

Herbes aromatiques

Si vous n’en avez pas, préparez l’emplacement d’un carré d’herbes aromatiques. Choisissez un endroit bien exposé (au sud ou à l’ouest), si possible pas trop éloigné de la maison afin de vous éviter de traverser tout le jardin pour quelques brins de persil ou de ciboulette. Pour allier l’esthétique au pratique, vous pouvez l’organiser comme un damier où alternent les dalles de pierre (ou de brique) et les carrés de terre.

Ainsi, les plantes ne se mélangeront pas et, par temps pluvieux, vous n’aurez pas les chaussures pleines de boue en revenant de cueillir ce dont vous aviez besoin : thym, ciboulette, persil, basilic, laurier, sauge, cerfeuil, origan, menthe, etc .

Profitez-en pour planter ou replanter du thym. C’est une plante très rustique, mais on a souvent intérêt à renouve¬ler sa plantation tous les quatre ou cinq ans. Pour donner plus de vigueur aux petites touffes que l’on transplante, il faut les enterrer suffisamment profond pour ne laisser dépasser que le haut des rameaux.

 

Plus ou moins grand selon le nombre de plantes que vous voulez y installer, le carré (ou rectangle!) de plantes aromatiques et condimentaires est très pratique s’il est près de la maison. Vous pouvez aussi l’organiser comme une rocaille, ce qui sera du plus bel effet.

 

Excellente en cuisine pour parfumer les viandes blanches, la sauge, qui se transplante très facilement, doit avoir sa place dans un carré d’herbes aromatiques. Mais attention· comme le romarin, c’est une plante arbusive qui prendra un peu de place avec les années.

Labours

Continuez les labours sans apporter de fumier et seulement par temps pas trop froid. En effet, si vous retournez une terre gelée en surface, vous enfouirez le froid, et votre plate-bande sera plus longue à réchauffer quand le printemps arrivera.

Pour labourer une platebande, commencez par retourner la terre du sillon (1) en la mettant de côté, puis mettez celle du sillon (2) dans le sillon (1), celle du (3) dans le (2) et ainsi de suite. Pour terminer, vous comblerez le dernier sillon avec la terre du premier que vous avez mise à côté.

Laisser un commentaire