Tout savoir sur le béton quarté et les traitements qui lui sont appliqués

Utilisé dans la construction des bâtiments le béton est un matériau qui possède des caractéristiques physiques hors normes. Il entre ainsi dans la réalisation des éléments porteurs tels que les poteaux, les poutres, les semelles et même les dalles. Toutefois, ce matériau est également utilisé depuis plusieurs années comme un élément de revêtement grâce à la formulation des bétons décoratifs tels que le béton quartzé. Qu’est-ce que le béton quarté ? En quoi consistent son séchage et son surfaçage ?

beton quarté illustration avec un artisan

Le béton quarté, qu’est-ce que c’est ?

Le Béton quarté est un béton décoratif utilisé pour le revêtement des sols. Il est obtenu grâce à l’insertion du quartz dans sa formulation. Ce minéral permet ainsi d’accroitre la solidité de l’ouvrage réalisé, mais également d’apporter à sa surface plus de luminosité et une plus grande esthétique. Ce matériau est alors très utilisé dans la construction des maisons contemporaines.

Avantages du béton quarté

Grâce à la présence du quartz dans ce matériau, il possède une multitude de points positifs qui justifient sa grande convoitise par les bâtisseurs. Au nombre de ses avantages, il faut retenir :

  • Sa grande solidité et sa résistance face aux chocs, à l’usure, mais également à l’abrasion ;
  • L’aspect esthétique des ouvrages réalisés qui ont des surfaces agréables et modernes ;
  • La possibilité d’être utilisé à l’intérieur du bâtiment, mais également à l’extérieur ;
  • Son design qui est résolument original et moderne ;
  • Le cout de sa réalisation qui est très compétitif ;
  • La facilité de son entretien qui se fait généralement à l’aide d’une brosse et de l’eau.

Applications du béton quarté

Grâce à sa grande solidité, ce matériau est régulièrement utilisé dans la construction des garages, des parkings, des stations-service, des ateliers ou encore des usines. Il est également utilisé dans les logements pour le revêtement des salons et des terrasses.

Le séchage du béton

Également appelé prise, le séchage du béton est la phase qui permet au matériau de durcir et d’acquérir les propriétés de résistance qui lui est caractéristique. Elle intervient après l’étape du coulage et elle est définie par deux moments importants auxquels sont effectués les contrôles de qualité de l’ouvrage. La première date de la vérification du béton est située à 7 jours après son coulage. La seconde vérification s’effectue après 28 jours.

Si le temps de séchage du béton est lié à la qualité du matériau, il faut rappeler que d’autres éléments influent sur la rapidité de sa prise. Il s’agit notamment des conditions climatiques telles que les temps chauds et les périodes de baisse de température. Il est donc possible à ces moments d’utiliser des adjuvants qui serviront à accélérer ou à retarder la prise du béton.

Le surfaçage du béton

Il s’agit de l’action mécanique par laquelle la surface d’un ouvrage en béton est rendue homogène. Le surfaçage du béton est nécessaire pour obtenir une dalle possédant une surface compacte et plane.

Dans la majorité des cas, cette procédure se limite au talochage. Il faut toutefois retenir que dans le cas des bétons décoratifs utilisés comme un revêtement des sols des salons ce processus est poussé à la phase du lissage. Il permet alors de gommer les imperfections présentes à la surface de l’ouvrage et de la rendre plus esthétique.

 

Laisser un commentaire