Un répulsif pour repousser les chevreuils

Les cervidés peuvent être à l’origine de dégradations importantes notamment dans les vignes. En effet, les broutages intempestifs dans les parcelles peuvent mettre en péril certaines récoltes de raisins. La lutte contre les dégâts au grand gibier n’est pas un problème récent. Outre le plan de chasse qui régule leur population, il existe des moyens pour protéger les plantations comme un répulsif contre le chevreuil.

Les chevreuils et leurs dégâts

C’est un fin gourmet, il sélectionne avec grand soin sa nourriture. Celle-ci est essentiellement composée de rameaux, de feuilles de végétaux, de fleurs, de jeunes pousses, de ronces, de fruits. Il n’hésite pas à en dérober dans vos jardins ce qui peut provoquer de nombreux désagréments. Les dégâts occasionnés peuvent être de plusieurs types :

  • Alimentaire, le cerf prélève des bourgeons, des jeunes pousses jusqu’à 1 m 20 de hauteur.
  • Comportemental, le cerf ou le chevreuil frotte ses bois sur les arbres pour en faire chuter le velours et pour marquer son territoire.
  • L’écorçage, l’animal détache avec ses dents des lambeaux d’écorces qu’il peut consommer. Afin de repousser l’animal sans atteindre à sa vie, il existe des solutions naturelles, biologiques qui peuvent se révéler être très efficaces.

Une simple odeur

Le grand gibier n’a jamais été l’ami des agriculteurs. La chasse des chevreuils au contraire de celle des sangliers est limitée et très réglementée. Ce sont des mammifères qui appartiennent à la famille des cervidés. Ils vivent principalement dans des milieux forestiers. Ils peuvent manger entre 3 et 4 kilos de nourriture par jour. Son alimentation est très importante pour sa longévité, il peut vivre plus de huit ans. La régulation par les chasseurs n’est pas suffisante et il peut y avoir une surpopulation. De nombreux corps de métiers sont touchés par les dégâts des chevreuils, les industriels du bois, les agriculteurs, les sylviculteurs. Le répulsif agira comme une barrière odorante très désagréable que les animaux fuiront naturellement et rapidement, car ils ont un système olfactif très développé. Ces répulsifs ne contiennent aucun produit chimique.

Laisser un commentaire